[Anime] Bilan de l’été 2014 : beau temps, avec quelques nuages

[M]_animes_bilan_ete2014_blog

Bon, qu’en penses-tu, Naru ? ^^

A propos des animés de cette saison :

tumblr_mwcfctecnl1r922azo1_500

Le moins qu’on puisse dire, c’est que comparé à l’été 2013, mon été 2014 aura été bien plus fourni ! ^^
Mais il est clair qu’il aura été essentiellement composé d’adaptations de mangas comme vous pouviez déjà le voir lors de mes premières impressions. Et finalement, durant l’été, ce n’est pourtant pas elles qui auront été les plus constantes en termes de qualité, la faute à un travail technique étonnamment décevant (Bishoujo Senshi Sailor Moon Crystal) ou des choix scénaristiques vraiment douteux (Tokyo Ghoul).
A noter que j’ai mis de côté Ao Haru Ride et Love Stage !! de côté après le visionnage des premiers épisodes, tout simplement parce que les adaptations étaient honnêtes et assez réussies, mais qu’elles n’apportaient pas grand chose à ma lecture du manga. :)
 
 
A ces deux abandons s’ajoutent DRAMAtical Murder et Shirogane no Ishi : Argevollen , et j’avoue que  Sword Art Online II a failli s’y ajouter de peu, comme je le pressentais. U_U C’est toujours un peu décevant et rassurant de voir qu’on commence à bien connaître ce qui va marcher ou pas (avec soi, parce que commercialement, il est clair que Sword Art Online marche XD).

En tout cas, même si mon enthousiasme du début n’est pas le même que celui de ce bilan, j’ai quand même passé un très bon été 2014. :)

Dans la catégorie « je-ne-t’ai-pas-regardé-cet-été-mais-c’est-comme-si-je-l’avais-fait » :
Moui, nouvelle catégorie, parce que décidément, avec ce que je lis sur Twitter, je ne peux pas ne pas la faire. XD

MahoukaMahouka Koukou no Rettousei :
Bon alors, là, mention spéciale à Minalapinou, qui m’aura fait suivre tout l’été cet anime à coups de tweets féroces et de captures d’écran à mourir de rire et / ou consternantes. XD
Mais il faut le dire, Mahouka aura vraiment fait parler d’elle : sa popularité au Japon et les réactions au visionnage de l’anime sur Twitter étaient quand même savoureuses… XD
Rappelons brièvement que je n’avais AUCUNE envie de voir Mahouka, parce que le synopsis et la relation incestueuse semblaient peu passionnants à suivre. Concernant plus précisément l’inceste, je dois dire que je n’ai presque rien vu ou lu de décent (je veux dire par là pas affligeant ou tourné en relation perverse) hormis Koi Kaze peut-être. Et franchement, depuis le temps, j’ai appris que les light novels s’en servaient de plutôt affligeante en temps courants… Avec Mahouka, le moins qu’on puisse dire, c’est que la tendance était plus que confirmée, puisque la relation frère-soeur était un vrai prétexte à des moments de lèche-botte incroyables. En plus, si c’était pour me farcir avec un beau discours xénophobe, Mahouka peut toujours rêver.
Non, vraiment, je ne savais pas quand rire ou être consternée devant les tweets et les articles que je lisais.
En somme, MERCI Minalapinou pour les moments de fous rires et d’indignation que tu as partager avec nous. XD Et puis quand même, ouf, heureusement que je me suis épargnée cette horreur… O_o

ShounenHollywoodShounen Hollywood -Holly Stage for 49 :
Ma grosse surprise est quand même d’apprendre que Shounen Hollywood -Holly Stage for 49 aura une deuxième saison… Un manga a même été développé. O_o Bon, c’est sans doute présomptueux de ma part, puisque je ne l’ai pas regardé et que je n’ai toujours aucune envie de le faire. XD Mais ma TL aura été très partagé entre ceux qui l’ont abandonné très, très vite (premier épisode XD), et ceux qui l’ont beaucoup apprécié en faisant les louanges de l’écriture des personnages. Ces derniers ayant l’air assez torturés par leurs histoires familiales, apparemment…
Enfin, tout ça pour dire que je m’attendais beaucoup à d’indifférence pour cet anime, mais que finalement, il aura suscité assez de réactions pour qu’une suite soit développée…

Dans la catégorie « je-t’ai-abandonné-cet-été-et-j’espère-que-tu-moisiras-plus-d’une-saison » :

Ao Haru RideAo Haru Ride :
Je vous renvoie à mes premières impressions. :)
Mais en somme, comme je vous le disais, l’adaptation n’apportait pas tellement au manga quand on l’a déjà lu. ^^’ Ceci n’enlève rien au fait qu’à mon avis, si vous n’avez pas lu le manga, l’anime vous donnera sûrement envie d’y remédier. C’est bien exécuté et c’est joli. ^^
 
 
 
 
 
DRAMAtical MurderDRAMAtical Murder :
Pour vous dire à quel point j’ai apprécié cette adaptation, je peux vous dire que je me suis arrêtée juste avant que les routes des personnages ne se séparent dans le jeu. Trop tôt pour moi. Ce qui est assez dommage en réalité, puisque ça m’intéressait quand même de voir comment l’adaptation anime allait se débrouiller pour les mélanger et en faire une histoire assez linéaire et intéressante.
Principalement, il faut le dire, cette adaptation a souffert d’une réalisation absolument plate et d’un budget bas. Autant vous dire que comparé au graphisme assez précis du jeu, l’anime était vraiment faible, et il ne fallait pas s’étonner de voir des comparaisons entre les deux fleurir sur le net pour montrer le manque de qualité. Le côté yaoi est aussi passé à la trappe d’une façon absolument peu discrète (là encore, les comparaisons jeu / anime vous le montreront), ce qui fait que cette adaptation a aussi dû perdre du public de ce côté-là.
Personnellement, ce qui m’a vraiment dérangée, c’est le rythme de l’anime. Chaque épisode me faisait l’effet d’un vrai marécage, et je n’arrêtais pas de faire autre chose à côté. Au bout du compte, j’ai décidé qu’il fallait mieux consacrer mon temps à autre chose.
En un mot : PLAT. D’une platitude incroyable.

Love Stage!!Love Stage !! :
Comme Ao Haru Ride, j’ai donc décidé ne pas terminer l’adaptation anime de Love Stage !!. J’avais encore très clairement le manga en tête, et bien que l’anime soit assez bien fait, j’avoue ne pas avoir eu envie d’en voir plus.
Encore une fois, si vous n’avez pas encore lu le manga, regarder l’anime serait un bon début. ^^
 
 
 
 
 
Shirogane no Ishi Argevollen Shirogane no Ishi : Argevollen :
Franchement, je me suis forcée à poursuivre cet anime. XD
On voit que le scénariste a tenté de rehausser l’intérêt de l’histoire en y ajoutant des airs de vengeance et de manipulations militaires, mais il a oublié une chose : nous expliquer la guerre qui est au cœur de cet anime. Eh oui. Et franchement, le mécha ne servait à rien. XD Non, franchement, il n’y avait aucun intérêt à poursuivre cet anime, si ce n’est pour découvrir ce qui se cachait derrière le passé tragique du héros. Mais navrée : ce n’était pas passez pour moi.
 
 
Dans la catégorie « je-t’ai-terminé-au-soleil-cet-été » (ou pas) :

AldnoahZeroAldnoah.Zero :
Apprendre que l’anime annoncé au départ avec 24 épisodes allait être divisé en deux parties de 12 épisodes a dû en déprimer plus d’un, moi la première. XD En plus, je me suis fait lâchement spoilée… >_<
Bref, mes premières impressions se sont rapidement confirmées : Aldnoah.Zero est bon. Excellent, même.
Certes, je ne vais pas crier au génie, mais si vous ne l’avez pas regardé, il faut le faire. XD
Tout est parfaitement équilibré et délivré, et si vous n’avez pas envie de vous jeter sur l’épisode suivant à chaque fois, je ne sais pas comment c’est possible. XD Et mention spéciale à l’OST : honnêtement, je pensais que Kanno Yoko exploserait tout avec Zankyou no Terror, mais elle a trouvé son rival. C’est vous dire le niveau…

BarakamonBarakamon :
Barakamon est une adaptation très réussie, qui a fait mon bonheur cet été. ^^
Ce n’était pas gagné d’avance pourtant, car le manga a un format assez particulier, entre chapitres très courts et d’autres au format plus classique (même s’il y a bien une histoire linéaire). Mais tout était impeccable : la réalisation, les seiyuus, l’OST, le rythme… Les espaces avant l’opening et après l’ending étaient d’ailleurs judicieusement exploités. :D
Tout le charme du manga a été parfaitement retranscrit également : Handa et son caractère, Naru et les autres enfants, les adultes du village, la chaleur de tous ces personnages, l’humour… Parce que oui, Barakamon est vraiment drôle. XD
Vraiment, si vous n’avez pas lu le manga ou vu l’anime, Barakamon est une réelle source de bonne humeur. :D

Bishoujo Senshi Sailor Moon CrystalBishoujo Senshi Sailor Moon Crystal :
Bon, je ne vais pas vous le cacher, c’est peut-être la frustration de la fan qui aurait voulu que tout soit parfait qui parle, mais il y a une chose que je dois dire : j’ai l’impression que Toei Animation s’est bien fichu de nous.
L’enthousiasme de mes premières impressions est toujours là : j’adore le manga, je regarderai l’anime et j’attendrai mon épisode toutes les deux semaines jusqu’à la fin, c’est clair. XD
Mais ça ne m’empêchera pas de faire remarquer qu’avec ce délai de deux semaines entre chaque épisode justement, Toei Animation a largement le temps de proposer des épisodes d’une qualité appréciable. Eh bien, non, parfois, le studio s’amuse à jouer les Picasso (avec tout le respect que j’ai pour lui), et pour un studio pareil et une licence pareille, je trouve ça vraiment dommage de montrer aux spectateurs des plans sur des bouts de corps, des visages et des corps tordus et que sais-je encore.
A part ça, je connais les génériques par cœur et je saute sur chaque épisode sans attendre à chaque fois. XD

Free! Eternal SummerFree! Eternal Summer :
Ah, Free !… Je suis très contente d’avoir décidé de regarder la première saison, et surtout de l’avoir terminée. ^^ Sinon, je serais complètement passée à côté de cette deuxième saison vraiment très sympathique. Elle a réussi à aborder des thèmes importants et parfois graves (le choix de l’orientation, la compétition professionnelle, les blessures, les séparations…) tout en gardant ce qui avait fait notre plaisir : l’amitié, la rivalité, les muscles, les scènes de natation, l’humour… Résultat : j’ai passé un excellent moment devant Free! Eternal Summer, et je redemande une troisième saison, Kyo Ani ! XD

Gekkan Shoujo Nozaki-kunGekkan Shoujo Nozaki-kun :
Si Barakamon était une source de bonne humeur constante, Gekkan Shoujo Nozaki-kun aura été ma bonne part de fous rires de l’été. XD Le format du manga était d’ailleurs encore plus particulier que celui de Barakamon, puisque Gekkan Shoujo Nozaki-kun est un 4-koma (yonkoma), soit un manga en 4 cases, qui joue souvent sur l’effet de chute pour créer le comique. Mais j’avais moins d’inquiétude pour cette adaptation. :)
Et pour le coup, l’anime était encore plus drôle que le manga : les personnages sont délicieux à souhait, les gags sont efficaces, l’envers du shôjo est savoureux et Mikorin est vraiment la star. XD La saison 2 est maintenant attendue avec impatience…

GlasslipGlasslip :
Plein de symbolisme. XD
Vraiment : le baiser, les fragments du futur, Kakeru et ses « amis » (non vraiment, WTF complet XD), l’épisode 11 (alors là, mention spéciale à cet épisode incroyable qui a dû en river plus d’un devant son écran XD), les poulets… Non, je plaisante pour les poulets : honnêtement, j’en suis encore à me demander à quoi ils servaient si ce n’est à jouer les Cupidons (si, si, je ne perds pas la tête…). XD
Glasslip était en fait l’anime le plus surprenant cet été. Incroyable, mais vrai. XD J’étais partie pour ne pas le visionner au départ, mais l’avis de Mila m’a faite changer d’avis. En effet, vous pouvez vous dire que Glasslip était l’anime dont la promo était la plus mensongère. XD Il était présenté comme un slice of life autour de l’art du verre soufflé, et voilà que j’entends parler de fantastique et de poulets… Il n’en fallait pas plus pour que ma curiosité soit piquée. XD Je ne sais pas si c’était pour le meilleur, mais au moins, ce n’était pas pour le pire. ^^ Je fais en effet partie des personnes à qui l’anime a plu, même si c’est de manière indéfinissable…
Glasslip est vraiment un drôle d’anime, une métaphore de l’adolescence qui peut surprendre et / ou ennuyer. XD Je ne sais même pas si je dois le conseiller, parce qu’il est… étrange, oui. XD Il est clair qu’il ne plaira pas à tout le monde. :)

Haikyuu!!Haikyuu!! :
Haikyuu!! fait partie des adaptations de mangas très réussies. ^^
A la base, le manga ne présente pas de recette miracle, mais comme presque toujours pour que ça marche, ses personnages et surtout, l’équipe en elle-même, est attachante à souhait et intéressante à suivre. Avec sa réalisation dynamique et colorée, ainsi que son casting de seiyuus investi, Haikyuu!! a donc été très divertissant à regarder. En fait, autant le dire : je me suis époumonée devant mon écran à chaque match. XD
Vivement la saison 2 !
 
 
Kuroshitsuji Book of CircusKuroshitsuji – Book of Circus :
J’avoue que je ne me souvenais plus vraiment de cet arc du manga, et les deux première saisons de l’anime n’étaient pas vraiment des adaptations très fidèles du manga (oui, c’est un euphémisme XD). Mais l’univers de Kuroshitsuji est toujours très agréable, puisqu’il revisite souvent certains univers de façon intéressante.
En l’occurrence, Kuroshitsuji – Book of Circus réinterprétait à sa manière le thème du cirque. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que même si l’exploitation des personnages introduits n’est pas satisfaisante, c’est celle du Londres de cette époque qui l’est : glauque, sombre, cruelle et étouffante à souhait… L’anime retransmet parfaitement le monde coloré du cirque et les teintes sombres et cuivrées du Londres du XIXe siècle… Autant vous dire que les enfants ne sont jamais épargnés, et Ciel nous le démontre assez souvent.
Ce n’était donc pas le meilleur arc de Kuroshitsuji , mais Kuroshitsuji – Book of Circus était un retour honnête à la série, et une bonne introduction à l’arc suivant !

Tokyo ESPTokyo ESP :
Comme je vous le disais, j’ai toujours arrêté net mes lectures des œuvres de ce mangaka. XD Il y a toujours quelque chose de traumatique et choquant qui ne me donne pas envie de regarder la suite, et la version manga de Tokyo Esp n’avait pas fait exception lors ma première lecture, même si je ne sais plus pourquoi exactement. J’ai quand même voulu donner une chance à sa version anime, et j’avoue avoir été emballée par le pilot (lire mes premières impressions), bien mené.
Résultat ? Ce n’est pas excellent ni mauvais, il y a des faiblesses évidentes (que ce soit au niveau du scénario, des personnages ou de l’animation), mais le mélange est quand même assez sympathique à suivre. La fin hâtée est visiblement censée nous inciter à lire le manga, mais personnellement, je ne suis pas si pressée que cela. XD

Tokyo GhoulTokyo Ghoul :
Je pense que Tokyo Ghoul va gagner son propre petit bilan, parce qu’il m’est impossible de décrire en quelques phrases toute la déception et tout le désarroi que j’ai pu ressentir devant cette adaptation. U_U Si on saute la censure, les scénaristes ont fait des choix vraiment critiquables. C’est pas franchement mauvais (mais sûrement pas excellent), mais le seul point positif que je vois à cette adaptation, c’est qu’elle a encouragé les spectateurs à lire et acheter le manga. Pour preuve : les ventes au top Oricon ont explosé.
Et franchement, je n’aurais qu’un conseil : lisez le manga. XD
 
 
Zankyou no TerrorZankyou no Terror :
Pressenti avec Aldoah.Zero pour être un des meilleurs animes de cet été (et pourquoi pas un des meilleurs animes de l’année), puisqu’il avait tout pour réussir, Zankyou no Terror aura été légèrement décevant, mais très bon quand même. En somme, la grosse faiblesse de cet anime, ce sont ses personnages. Et c’est assez gênant. Du coup, même l’histoire semble ne pas avoir été poussée jusqu’à ses limites. Le rythme reste bien construit et haletant, et la réalisation est impeccable également. Kanno Yoko nous délivre un assez bon OST, et mention spéciale aux génériques, excellents.
Sans souffrir du symptôme Guilty Crown, je reste quand même un peu déçue que l’anime ne soit pas allé au bout. ^^’ Mais Zankyou no Terror demeure un des meilleurs animes de cette saison.
 
 
 

Dans la catégorie « je-vais-te-poursuivre-après-cet-été-en-espérant-ne-pas-mourir-de-soif » :

Captain EarthCaptain Earth :
J’avance lentement, mais sûrement. XD Mais si j’ai décidément de m’arrêter un moment, c’est parce que je voudrais bien le finir en un coup. Je me suis arrêtée au début d’une nouvelle partie qui était assez frustrante (dans le bon sens ^^), et je n’avais pas envie d’être coupée encore dans mon élan.
Et je cherche désespérément à me procurer la chanson d’Hana… XD

 
 
 
Sword Art Online IISword Art Online II :
Je précise que je n’ai commencé cette deuxième saison pour la seule et unique raison que ma petite sœur voulait la regarder et que mon ordinateur était le seul support possible pour le faire. XD Donc pourquoi continuer après que je sois partie à Grenoble ? Franchement, mon côté maso sans doute parce que j’avais envie de savoir qui pouvait choisir un pseudo pareil comme Death Gun sans éclater de rire en se regardant dans le miroir. **d’accord, ça aussi, c’est à barrer XD**.
En gros : début rempli de blabla => milieu rempli de combats à la Star-Wars => morale : tous les personnages masculins qui ne s’appellent pas Kirito sont des affreux psychopathes. C’est pour ça qu’ils n’ont pas leur harem, sûrement.
Mais rien que pour pouvoir me moquer de Kirito (et parce que ma petite sœur me forcera la main), je pense que je regarderai la 3ème saison s’il y en a une (parce qu’il y en aura une, c’est sûr XD). Je compte donc finir cette deuxième saison, toujours sans prendre trop au sérieux ce qu’on me sert. ^^

 
Et voilà pour cet été animes 2014 ! Un bon été, divertissant et assez bien rempli, et j’espère que l’année 2015 sera meilleure. :D Voici mon rapide top / flop. :)

Mon top 3 :
[M]_animes_bilan_ete2014_top_2

Mon flop 3 :
[M]_animes_bilan_ete2014_flop_2

En tout cas, les animes de l’automne arrivent pour prendre la relève, et comme toujours, j’espère trouver LA perle. ^^

Laisser un commentaire