[Anime] Bilan – Kabukichou Sherlock : quand Sherlock Holmes se met au Rakugo

Prenez place, et assistez au spectacle de rakugo du célèbre détective ! Sans spoilers.

Kabukichou_Sherlock_000

Titre : 歌舞伎町シャーロック / CASE FILE N°221: KABUKICHÔ / Kabukichou Sherlock
Diffusion : du 11/10/2019 au 27/03/2020
Année de production : 2019
Studio : Production I.G
Genre : comédie et drame
Nombre d’épisodes : 24 (24 min)
Licencié en France par ADN

Petit résumé :

Kabukichô, côté Est de Shinjuku, aussi appelé le « quartier-lumière », est le théâtre d’affaires sordides… C’est ici que se trouve un « bureau d’enquête » dirigé par Mme Hudson qui est composé de détectives uniques en leur genre, dont Sherlock, un génie amateur de Rakugo.
L’histoire commence lorsqu’un meurtre mystérieux se produit !

[Source : ADN]

En tant que grande fan du personnage de Sherlock Holmes, je lis et regarde à peu près tout ce qui sort sur le sujet, même si tout n’est pas bon bien sûr. Inutile de vous dire que Kabukichou Sherlock n’allait pas faire exception. ^^

L’histoire se déroule au Japon, de nos jours, et plus précisément à Shinjuku dans Tokyo. Dans le quartier de l’East Side, Kabukichou (le quartier « chaud »de la ville), un bar nommé Pipe Cat vous propose les services de six détectives déjantés pour résoudre vos problèmes. Et parmi eux, le plus célèbre des détectives : Sherlock Holmes !
Et voilà comment on obtient un anime mélangeant avec une certaine réussite la comédie au policier, ou encore des gags parfois coquins aux pulsions les plus noires.

Kabukichou_Sherlock_003

J’ai vraiment été agréablement surpris par tout ce que pouvait proposer Kabukichou Sherlock. Je dois avouer que je n’attendais pas grand-chose de cet anime, dont le côté humoristique et décalé était mis en avant dans les promos. Et pourtant, je me suis rapidement prise au jeu, car Kabukichou Sherlock réserve quelques bonnes surprises !

Le personnage de Sherlock Holmes est ainsi une des grandes réussites de cet anime. Sherlock est ici bien évidemment un détective immensément doué, mais aussi terriblement excentrique. XD En plus d’être un gros bordélique, il adore faire des mélanges de nourriture qui vous feront grimacer à coup sûr (du riz avec des bonbons, vraiment ? Et encore, c’est sa recette la plus soft, haha).

Kabukichou_Sherlock_002

Mais bien sûr, comme tout détective adorant mettre en scène la résolution d’une enquête, celle de Sherlock est ici très originale. En effet, il fait littéralement une représentation de rakugo pour donner ses déductions ! Et c’est très drôle à écouter, encore plus quand il demande avec insistance si son auditoire veut vraiment savoir la vérité. XD
D’ailleurs, les enquêtes ont bien l’air parfois anecdotiques, voire dépourvues d’intérêt, mais au final, vous verrez que certaines suivent un petit fil rouge en lien avec l’œuvre originale. Mais c’est vrai que ce ne sera pas là l’intérêt principal de l’anime si vous vouliez cogiter. ;)

Kabukichou_Sherlock_006

James Moriarty

Non, Kabukichou Sherlock s’amuse beaucoup avec les canons de l’histoire, dont la relation Sherlock-Moriarty, qui est ici un jeune garçon malicieux et intelligent.
Par exemple, tous les spectateurs savent que Moriarty est l’ennemi juré de Sherlock, et l’anime va faire un joli usage de nos suspicions à son regard. On ne pourra pas s’empêcher non plus de s’attacher à Moriarty, en redoutant mais attendant aussi le moment où leur route se séparera.
C’est une relation qui va au-delà de la simple amitié, puisque ce sont des êtres à la fois semblables mais aussi différents qui s’inspirent mutuellement. J’ai beaucoup aimé le dernier épisode qui revient sur le parallèle entre les deux personnages, la réflexion de Sherlock sur la « chance » et la métaphore de la théière.

Kabukichou_Sherlock_GIF_001

Bromance Power

J’ai aussi eu beaucoup d’affection pour John Watson, qui est adorablement gentil. Un peu trop pour son bien, d’ailleurs. XD Il sert simultanément d’homme de ménage, de rat de laboratoire ou encore d’appât pour Sherlock. XD Je pense que son personnage parfois naïf peut agacer, mais j’aime beaucoup son bon fond. Il m’a d’ailleurs brisé le cœur dans l’épisode 22…

J’adore également le personnage de Mme Hudson, qui est ici une drag queen gérante de bar (et d’agence de détective) avec beaucoup de style et de verve. :D Irene Adler est aussi vive, cool et intelligente, on aimera chacune de ses apparitions (mention spéciale à la virée en moto avec la sex doll XD).
Malheureusement, en dehors d’eux, les autres personnages ne sont pas aussi intéressants. Je pense notamment aux autres détectives de l’agence, qui malgré quelques efforts de développement, manquent cruellement du petit plus qui les rendraient indispensables ou attachants tout court.

Le maire Moran, véritable sosie de Donald Trump

Le maire Moran, véritable sosie de Donald Trump

L’humour, parfois très noir (par exemple, quand Mycroft Holmes répond à une enfant qui le pickpocket), ne cesse de surprendre. On peut passer d’un moment drôle et léger à un autre plus sombre qui vous surprendra, car Kabukichou Sherlock ne va pas dans la dentelle : les pourris sont vraiment pourris (voir l’épisode du maître chanteur).

Bon, soyons quand même honnêtes : l’animation ne gagnera pas le prix de l’année, elle manque d’ailleurs de fluidité parfois. Mais elle est compensée par une utilisation très visuelle des lumières, qui retranscrit bien l’énergie de Kabukichou la nuit notamment, avec toutes ses enseignes lumineuses et ses néons.

L’anime est aussi rythmé par un surprenant OST, habile mélange de musique traditionnelle japonaise et de jazz, avec une utilisation entraînante du piano. Rien de très marquant malheureusement, mais les différents morceaux habillent bien l’anime.

Au final, Kabukichou Sherlock n’aura pas été un coup de cœur (j’aurais aimé un côté policier plus solide), mais moi qui n’en attendais rien, j’ai été plutôt agréablement surprise. Les débuts vous sembleront vraiment étranges tellement les personnages sont loufoques, mais on est rapidement embarqué dans leurs péripéties.
Je ne le recommande pas à tout prix, mais j’ai passé un bon moment devant ! :D

14

Bilan : un anime divertissant, qui revisite de manière surprenante le personnage de Sherlock Holmes.
Ceux qui n’aiment que le policier pur et dur ne seront pas forcément intéressés, de même que ceux qui ne veulent que de la comédie. C’est un savant mélange entre les deux. ^^

One comment

Répondre à Luthien Annuler la réponse.