[Animé] Premières impressions – Shirogane no Ishi Argevollen (ep1-2) : soldat, héros et sacrifice

Vous avez dit « mecha » ? J’arrive TOUT DE SUITE. Sans spoilers.

ShiroganenoIshiArgevollen_03

Titre : Shirogane no Ishi Argevollen / 白銀の意思 アルジェヴォルン
Diffusion : du 03/07/2014 au ? (en cours)
Année de production : 2014
Studio : XEBEC
Genre : action, drame, science-fiction
Nombre d’épisodes : + de 3 (25 min)
Licencié par Crunchyroll.fr

Petit résumé :

L’histoire prend place dans un monde où deux pays, Arandas et Ingermia, s’opposent depuis très longtemps dans une guerre interminable.
Nous suivons Tokimune, un jeune homme appartenant à la 8e unité indépendante, ainsi que Jamie, demoiselle qu’il va rencontrer lors d’une attaque ennemie. Pour garantir leurs survies, Tokimune n’aura d’autre choix que de combattre à bord d’une nouvelle arme : l’Argevollen.

[Source : Nautiljon]

 

Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_001 Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_002
 

Avec XEBEC, le studio d’animation de Shirogane no Ishi Argevollen, j’ai eu autant de hauts (Zombie-Loan, Rinne no Lagrange…) que de bas (Busou Renkin, Erementar Gerad…). Tokyo ESP, qu’ils sortent aussi cet été, s’est avéré être de la première catégorie pour l’instant. :)
Pour le moment, Shirogane no Ishi Argevollen, dit aussi Argevollen… ne se situe nulle part. XD

Le monde d’Argevollen nous plonge ainsi dans une guerre soutenue entre deux pays, Arandas et Ingermia. Si les premiers semblaient tenir bon jusqu’à présent grâce au Grand Mur, une muraille qui réussissait à repousser leurs ennemis, ils sont très vite dépassés par la puissance technologique des troupes d’Ingermia.

Le héros, Tokimune, fait partie des forces militaires d’Arandas. Il semble être un parfait débutant dans cette guerre, mais il est doté d’une forte volonté. C’est ce qui le mène à désobéir aux ordres qui lui ont été donnés, et à porter secours à un convoi attaqué par des ennemis. C’est ainsi qu’il sauve la vie d’une ingénieure nommée Jamie, prête à tout pour protéger la nouvelle arme qu’elle et son entreprise ont conçu : une machine de combat nommée Argevollen. Pour survivre, Tokimune est contraint de la piloter…

Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_003 Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_004
 

Après s’être fait les dents sur Soukyuu no Fafner et avoir confirmé avec Rinne no Lagrange côté mécha, j’attendais donc XEBEC avec impatience sur leur nouveau bébé.
Je vous rassure tout de suite : l’animation et la réalisation répondent bien présents. :) J’ai été emballée par le design d’Argevollen et les possibilités de la machine. Et d’après ce qu’on peut déjà voir, pour peu que Tokimune progresse dans sa maîtrise d’Argevollen, on peut s’attendre à de belles scènes de combats.

 

Ce qui me plaît beaucoup également, c’est qu’il n’y a pas de manichéisme marqué pour l’instant. Chaque champ déploie ses troupes intelligemment, et hormis les supérieurs du côté d’Arandas qui abandonnent leurs hommes, l’autre camp ne semble pas être défini par de vilains méchants aux expressions et au rire diaboliques, ni par un plan censé faire d’eux les rois du monde. Ça fait du bien, je vous assure. XD
Non, Argevollen est marqué par un certain réalisme, en fait. Assez déconcertant, mais pas dépourvu d’intérêt. :) Enfin, laissons de côté la hauteur du fameux Mur. XD
Disons que chaque camp semble conscient que le véritable enjeu n’est pas la paix ni la liberté, mais tout simplement la victoire sur l’autre. Il est intéressant de voir le fossé entre les forces technologiques de chaque camp également. Chaque manœuvre semble pourtant serrée, et on a l’impression que l’issue du combat se fera à peu de choses près… Cette chose étant peut-être la machine Argevollen.

Le personnage principal, Tokimune, me plaît beaucoup, de par ses nombreuses imperfections. Il est doté d’un désir de vivre (ou celui de ne pas mourir) qui me semble admirable. C’est un soldat, et cela change des personnages habituels. Il semble en effet savoir dans quoi il s’est engagé, et il fait énormément d’efforts pour progresser, ou du moins, ne pas ralentir les autres malgré son caractère têtu et son manque d’expérience. Mais il y a une chose à laquelle il ne s’est pas encore accoutumé : obéir aux ordres. Et cela inclut laisser certaines personnes derrière lui, ou de ne pas porter secours à tout le monde.
La série a donc peut-être l’intention de développer l’idée de ce qu’est un soldat : un héros, quelqu’un qui doit obéir aux ordres, un sacrifice, ou quelqu’un qui doit savoir faire les sacrifices nécessaires ? Peut-être tout cela. J’ai donc hâte qu’on creuse un peu plus dans le personnage. :)

Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_005 Shirogane-no-Ishi-Argevollen_capture_ecran_006
Mais le problème, c’est que malgré toutes ces qualités, ces premiers épisodes ne m’ont pas emballée plus que ça. :/
Les ingrédients d’Argevollen sont en effet très classiques (un personnage se retrouve lié à un super mecha, au cœur d’une guerre), mais malheureusement, l’anime n’arrive pas à être palpitant. Peut-être la faute à une guerre pas assez expliquée et des personnages secondaires très peu creusés et / ou attachants pour le moment. Ce dernier point est assez problématique, puisque comme l’annonce l’affiche promotionnelle ou le deuxième épisode, la série semble vouloir se concentrer sur l’unité à laquelle appartient Tokimune.

En somme, la série n’a pas des bases très solides pour l’instant, ce qui est bien dommage.

Bilan : j’en attendais peut-être trop de Shirogane no Ishi Argevollen. Les premiers épisodes nous présentent en effet quelque chose de très classique dans le genre du mecha. Il faudra que donc la série apprenne à mieux exploiter ses qualités, pour susciter plus d’intérêt.

11

Laisser un commentaire