[Drama] Bilan – Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo : préparez-vous à fondre

J’ai quitté ma période « dramas » il y a quelques temps, toutes nationalités confondues, à la vue du dessèchement significatif du genre. Formulé moins joliment, cela revient à dire qu’il n’y avait plus aucun drama que j’avais envie de voir et de suivre à un rythme fou (= enchaîner les épisodes et crier comme une démente quand on voit qu’il faut attendre la suite). Et surtout, de finir. Les dramas coréens, qui avaient fait un bond spectaculaire, ont fait une chute encore plus incroyable. Les dramas japonais avaient perdu leur charme habituel, et je ne parle même pas des dramas taïwanais qui n’arrivent toujours pas à se débarrasser de leurs tics affreux qui fatiguent. Bref, j’étais dégoûtée des dramas, et je n’avais guère de grandes attentes à chaque fois que je décidais d’en visionner un. Parmi tout ça, il y a quand même quelques perles. Sans spoilers.

tumblr_mqvsh8yGr51qadt4wo2_250

Titre : Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo / イタズラなKiss ~ Love in TOKYO
Genre : Romance, comédie
Épisodes : 16
Team de fansub fr : Sore-Dake
Casting :
Honoka Miki : Aihara Kotoko
Furukawa Yuki : Irie Naoki
Yamada Yuki : Ikezawa Kinnosuke

Petit résumé :

Aihara Kotoko décide d’avouer enfin ses sentiments à Irie Naoki, un garçon considéré comme un génie. Mais celui-ci la rejette en lui disant qu’elle n’est pas assez intelligente. Un jour, par malchance, la maison de Kotoko est touchée par une minuscule météorite et s’effondre. Un ami de son père décide alors de les héberger, mais cet ami n’est autre que le père de Naoki… Kotoko devra alors vivre sous le même toit que son « ex-amour », malgré le mépris qu’il a envers elle et son tempérament froid.

[ Source : Kehai-Fansub ]

Tout le monde a dû le constater, mais une des recettes qui marche le mieux, c’est l’adaptation de manga. Et quoi de plus confortable que d’adapter le shôjo Itazura na Kiss de Tada Kaoru, qui l’a déjà été trois fois auparavant ? On peut compter une version japonaise de 1996, la version taïwanaise proposée par It Started with a Kiss (CTV / GTV, 2005-2008) et la version coréenne de Mischievous Kiss (MBC, 2010). En fait, il y a même un animé en plus. De quoi montrer que Itazura na Kiss reste un manga indémodable, même s’il date de 1990.

J’ai une grande affection pour Itazura na Kiss, qui reste un de mes shôjos préférés. Il a quelques défauts pourtant, dont cette vision un peu misogyne de la fille qui poursuit le garçon qu’elle aime et qui calque sa vie sur celle de ce dernier, qui ne semble pas du tout l’aimer. Le principal échec des adaptations en drama de ce manga, c’est malheureusement d’avoir fait quelques excès au niveau des personnages et de leur relation. Par exemple, Kotoko finissait immanquablement en cruche sans cervelle, qui collait sans cesse un Naoki en homme-glaçon. Voilà pourquoi jusqu’à présent, aucune actrice qui a joué Kotoko ne m’a plu. En fait, elles me sortaient plutôt par les yeux. Le seul acteur qui a eu assez de charisme pour incarner correctement Naoki a été son acteur taïwanais, Joe Cheng.
Mais voilà… Tout ça, c’était avant Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo.  ^o^

Lorsqu’une nouvelle adaptation d’Itazura na Kiss a été annoncée, j’étais un peu surprise. Que pouvait proposer de nouveau cette nouvelle adaptation japonaise ? Et qu’est-ce que j’ai eu peur quand j’ai vu les premières photos du casting, puis le trailer du drama ! Je n’ai PAS DU TOUT aimé le casting au premier abord, le pire étant sûrement Furukawa Yuki qui joue Naoki. Il ne dégageait pas du tout l’aura qu’on s’attend de la part de quelqu’un qui jouerait Naoki. Et qu’est-ce que le trailer était niais ! Mais voilà, tout ça, c’était sacrément trompeur, et je dois remercier les bonnes critiques qui ont fleuri sur le Net après la diffusion des premiers épisodes. Sinon, c’est clair que je n’aurais jamais regardé cette adaptation.

Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo, c’est en fait un concentré de tout ce qui est adorable, mignon et à faire fondre votre cœur de pierre.
Ma plus grosse crainte, qui était le casting, a été balayée dès le premier épisode. En fait, les acteurs sont juste parfaits dans leur rôle. Je dois aussi dire que je suis très contente qu’ils aient enfin choisi des acteurs qui ont l’air d’être de vrais lycéens.
Miki Honoka qui joue Aihara Kotoko a d’ailleurs 16 ans en réalité : elle est donc très jeune. La dernière fois que je l’ai vue dans un drama, elle était toute petite d’ailleurs. Bien sûr, son jeu d’actrice n’est pas parfait. Mais elle a vraiment incarné Kotoko. Ce n’est plus un pot de colle stupide et un peu nunuche : elle est toute mimi, adorable, drôle et on a très envie de l’encourager dans son histoire avec Naoki. Et non, je n’ai pas plaint Naoki cette fois. XD Un bravo au styliste d’ailleurs, qui a réussi à lui choisir la garde-robe parfaite. Franchement, alors que je déteste ce genre d’habits roses ou à dentelle, je dois dire que c’était un vrai plaisir de voir à chaque fois une nouvelle tenue de Kotoko.
Dans le rôle de Naoki, Furukawa Yuki était ma plus grande crainte. La seule fois que je l’ai vu jouer, il incarnait un lycéen dans le très sympa Asuko March ! et je ne m’imaginais pas le revoir dans un rôle comme celui de Naoki, aux antipodes de son précédent rôle. Voilà, eh bien, je ravale tout ce que j’ai pu penser de mauvais à son propos. XD Je crois quand même que le meilleur Naoki reste celui de Joe Cheng, mais Furukawa Yuki est juste… charmant. *O* La version qu’il propose est vraiment très bonne. Ce n’est pas un glaçon, quelqu’un qui joue délibérément et méchamment de Kotoko. C’est juste qu’il est flegmatique et un peu blasé. ^^ Et j’adore son mauvais sourire. XD
Mention spéciale à la scène de l’hôpital dans l’épisode 10 (il me semble). A la fin, j’étais juste par terre, à me liquéfier devant l’acteur. *O*
Le reste du casting a aussi été choisi à la perfection, de la famille aux amis. Bravo à l’acteur de Kin-chan, Yamada Yuki, qui a réussi l’exploit de ne pas rendre son personnage agaçant comme dans les autres versions. Et j’adore son accent. XD

image 1 image 2

Sinon, le drama adoptait un bon rythme, qui suivait très bien la trame du manga. En 16 épisodes, elle a concentré beaucoup de temps, mais d’une belle façon. Un des points de forts d’Itazura na Kiss, c’est justement qu’il suit l’évolution de personnages passant de lycéens à des adultes qui travaillent dans la vie active. C’est une belle manière pour nous amener à nous attacher à eux. Ce n’est pas qu’une simple histoire d’amour. Les deux épisodes de la fin, 15 et 16, allaient un peu vite en besogne ceci-dit. Mais je les ai quand même adorés, et la fameuse scène sous la pluie me fait toujours autant crier. XD Comme un peu tout le monde, je regrette que la période du lycée soit passée aussi rapidement. Mais la question de l’orientation et de l’avenir étant centrales, il était normal que le drama se concentre sur la période de l’université. Itazura na Kiss, c’est aussi un beau drama sur l’évolution d’une personne, qui prend en compte ses responsabilités, ses désirs, ses choix et les personnes qui l’entourent. Bien sûr, on ne pouvait s’empêcher de vouloir taper sur Naoki dans la dernière partie du drama, mais personnellement, je le comprenais.

 

Au niveau de la forme, je dois aussi avouer que le drama était joliment réalisé. Les couleurs étaient belles, et l’usage de filtres était bien dosé. Je regrette juste qu’il n’y ait pas eu plus de vues de Tokyo, le lieu d’action du drama et dont le nom était présent dans le titre quand même. ^^’
Concernant la bande-son, j’ai un peu de mal avec les voix trop aiguës, donc je n’ai pas trop aimé l’opening du drama. L’ending est plus chouette par contre, puisque la chanteuse évite de pousser sa voix. L’OST était aussi sympathique, avec quelques thèmes que l’on finit par reconnaître au fil des épisodes. Ce n’est pas transcendant, mais ça accompagnait très bien le drama.
Enfin, l’ambiance générale du drama était vraiment superbe. Les moments où Kotoko et Naoki boivent du café ensemble étaient juste parfaits par exemple. Mais bon, pour tout dire, l’alchimie entre les deux acteurs suffisait amplement. XD

tumblr_mly9mkiTiG1rkh1lpo1_250

Bilan : le meilleur drama de l’année 2013 pour moi (pour l’instant). Oui, sans plaisanter.
Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo, c’est un petit concentré de tout ce que j’aime, en mieux. Je n’avais vraiment pas de grands espoirs concernant ce drama, pourtant. En plus, il reprenait une histoire déjà adaptée auparavant. Mais l’équipe de production et le casting du drama ont créé un parfait mélange équilibré, plein d’humour, de personnages attachants, de moments tristes et de romance pas du tout niaise mais prenante. C’est donc à ma grande surprise que Itazura na Kiss ~ Love in Tokyo est mon coup de cœur « drama ». ^-^
Je serais vraiment ravie de retrouver tout ce petit monde dans une deuxième saison, et j’espère vivement qu’elle se fera.

16_4

Trailer :

Laisser un commentaire